langnav

DENTELLE

 

Nous voulons vous présenter ici la dentelle. Non seulement les techniques qu’utilisaient nos ancêtres, les régions dans lesquelles elles étaient pratiquées, mais aussi celle qui nous passionne, celle que nous faisons et qui continue à évoluer.

La dentelle est un tissu ajouré constitué de fils entrelacés formant un fond en réseau sur lequel se détachent des motifs dont le bord est généralement dentelé.
La dentelle se fait à l’aide d’aiguilles, de fuseaux, de crochets, de navettes, de métiers.

 

Régions en Suisse

La dentelle est un art qui a été très pratiqué dans notre pays.

Pour bien des familles la vente des ouvrages était un revenu intéressant pour améliorer le quotidien.

Certaines régions avaient ou ont encore une grande renommée.

En voici quelques-unes

 

Gruyère

L’art de la dentelle fut implanté dans notre région en 1907 par le propriétaire du château de Gruyères.
On était alors à la recherche d’une activité qui pourrait remplacer le tressage de la paille dont on pressentait le déclin.

En 1919 se fonda une Société Anonyme des Dentelles de Gruyère qui, en 1941 donna naissance à l’actuelle »Association des Dentelles de Gruyère ».

Sa grande œuvre fut, en 1942, la confection de l’insigne du 1er août.
Les dentelles de Gruyère, par la suite, franchirent plusieurs fois l’Atlantique. Elles furent présentes à maintes expositions tant en Suisse qu’à l’étranger.

Pourtant, au cours des ans, les dentellières se firent de plus en plus rares.
En 1974 une action de sauvetage fit revivre l’Association, et tout est fait pour en redorer le blason.

Par de nombreuses expositions, des démonstrations et des participations aux congrès suisses et étrangers, l’Association des Dentelles Gruyère se fait connaître et apprécier car nos objets au filet et en dentelles sont entièrement réalisés à la main, dans notre région.

 

Pays-d’Enhaut

Le début de la dentelle aux fuseaux au Pays-d’Enhaut remonte certainement à des temps anciens, mais malheureusement aucun écrit ne subsiste pour en donner la date. Seules des piquées de dentelles fines, des coiffes noires, et coussins ont été retrouvés dans les galetas de plusieurs vieilles maisons. Dernièrement ces anciennes dentelles ont été remise en valeur dans le livre

« Dentelles du Pays-d’Enhaut  » (R.Doepfner-Wettstein, édition ISBN 3-925184-85-6 Barbara Fay)

L’association des Dentellières du Pays-d’Enhaut a été fondée au début du siècle pour donner du travail aux paysannes de la région, mais avec les années, les jeunes ne sont plus attirées par ce travail où les gains sont maigres. En l976 il ne reste que quelques dentellières âgées et il semble que l’association va s’éteindre, mais quelques dames ont repris le flambeau et maintenant une quinzaine de membres exerce cet artisanat avec un souffle de renouveau qui en fait plus un loisir qu’un gagne-pain.

A. Rieben

tcosta webdesign