langnav

MEMBRES DU JURY 2019

Gallus Gadient

Foto Gallus GadientJe suis né le huitième d’une fratrie de 14 en- fants et j’ai grandi dans une famille paysanne de Flumserberg, dans la région de Sargans. Très tôt, j’ai appris à travailler avec mes mains. Après l’école primaire, j’ai fréquenté le gymnase Marienburg à Rheineck, puis l’école du couvent de Disentis, jusqu’à obtenir la maturité. Ensuite j’ai entrepris des études de médecine en mode bilingue à Fribourg, puis

finalement à Berne. Après la licence, je suis passé dans divers établissements de Suisse en tant que médecin assistant, pour obtenir un diplôme de médecin spé- cialisé en pathologie.

Pour mon équilibre physique et psychique, à côté de ma profession de médecin, je pratique des activités sportives (randonnée, cyclisme, parapente, canoë, ski) et artistiques (sculpture sur bois). Ce qui a commencé par un masque en bois s’est développé au fil du temps vers des interprétations de pensées et d’évènements. C’est pour cela que je qualifierais mes œuvres d’art du quotidien, en d’autres mots une manière de matéria- liser les pensées et les évènements. A côté de cela, je me laisse aussi inspirer simplement par la forme ou la structure d’une pièce de bois et je me sens ainsi « en phase » avec mon œuvre.

Je me réjouis beaucoup de faire partie du jury du con- cours de la FDS et suis impatient de voir comment le thème « Un Château » sera interprété en dentelle.

Rita Thoma

Rita ThomaLes trésors textiles de ma grand-mère et ses réalisations me fascinaientt déjà lorsque j’étais enfant. Avec des restes de laine et de tissus, elle me laissait expérimenter selon mes envies et tester diverses techniques de travaux ma- nuels. Mes premiers contacts avec la dentelle aux fuseaux datent de mes séjours linguis- tiques en Angleterre et dans la Gruyère. Ce sont d’excellents souvenirs. Des années plus tard j’ai

fait mes premiers pas dans cet art. En 2003, j’ai suivi un cours de vacances, puis j’ai continué ma forma- tion chez Ruth Bühlmann. Croiser, tordre, c’est à la fois si facile, mais cela offre de multiples possibilités passionnantes.

Dès 2011, j’ai suivi la formation de la fédération alle- mande, depuis les techniques traditionnelles jusqu’à la dentelle contemporaine, puis des cours de forma- tion continue. J’ai eu l’opportunité d’entrer dans le groupe Lace Time, et ainsi laisser libre cours à ma créativité dans le domaine de la dentelle contempo- raine. Depuis fin 2012, je suis engagée dans le groupe de travail « Archive de dentelles en Suisse ». Des trésors anciens ou modernes, avec leur histoire, la tradition et le travail manuel, tout ceci mérite nos soins les meil- leurs et suscite toujours notre fascination.

Je suis convaincue que cette année encore, nous pourrons admirer beaucoup d’idées créatives et je me réjouis de découvrir les travaux sur le thème « Un Château ».

Vreni Mäder

Vreni MäderDepuis mon enfance, j’ai pratiqué avec plaisir divers travaux manuels. Au début des années 80, je me suis inscrite à un cours de dentelle aux fuseaux proposé par la Coop, sans savoir ce qui m’attendait. Pour moi, l’important était la nouveauté. Cette découverte m’a fascinée, et aujourd’hui, encore, cela n’a pas changé.

J’ai suivi la formation de base de la FDS et di- vers cours de formation continue. Depuis quelques an- nées, j’ai pu réaliser des dentelles contemporaines dans un groupe guidé par Esther Wanzenried, et me lancer dans mes propres créations. C’est avec plaisir que je vi- site des expositions en Suisse et à l’étranger.

Je suis heureuse de pouvoir être membre du jury et d’assouvir ma curiosité pour les travaux du concours, bien avant la rencontre.

Traductions : Sylviane Tardy Piccand

 

tcosta webdesign